Association Resham Firiri Népal

 

Les parents 27/02/2011

Classé dans : — reshamfiriri @ 6:37

Comment expliquer la vie et situation des parents dans les campagnes? 

Il y a un poète très célèbre au Népal, Laxmi Prasad Devkota (1909-1959), qui a écrit un magnifique poème qui s’appelle  « Muna Madhan » . 

Dans son poème,  il raconte l’histoire de Madhan, un homme pauvre et courageux qui part à  Lahsa  pour trouver du travail.  Le poème raconte que sa femme Mada, très triste, accepte quand même qu’il parte loin car elle sait qu’ils n’ont pas le choix, même si le travail là bas est incertain et risqué.  Mada reste donc seule avec sa belle-maman âgée dont elle s’occupe pandant que Madhan, lui  fait le long voyage vers Lahsa.  Il doit faire face à beaucoup de difficultés et il tombe gravement malade. Des compagnons qui l’accompagnent lui disent que son heure est venue, qu’il doit l’accepter, et ils le laissent mourant.  Heureusement, il est sauvé par un homme qui est considéré comme inférieur au Népal. Il survit et travaille à Lahsa. Après des mois d’absence, Madhan revient chez lui ayant gagné de quoi vivre mais il apprend que sa mère est décédée et cherche après sa femme Muna qui a attrapé le cholera et est également décédée.  Il est trop triste et il se demande alors si ça valait bien la peine de partir si loin pour gagner de l’argent, il se demande s’il n’aurait pas mieux valu rester près de sa famille même s’ils étaient tres pauvres et n’avaient pas assez d’argent.   

Devkota décrit dans ce poème la situation des familles pauvres népalaises où les hommes partent loin pour trouver du travail et les femmes font leur mieux pour gérer la maison et s’occuper des grands-parents et des enfants. Il évoque les croyances, la pauvreté, l’amitié, l’amour entre le mari et sa femme, l’amour entre la mère et son fils, les difficultés de la vie, le problème des castes en faisant passer le message que l’homme est à la mesure de son cœur, pas de sa caste. Devkota a écrit ce poème au siècle passé mais il est toujours d’actualité aujourd’hui. 

Quand vous passerez par les campagnes au Népal, encore aujourd’hui, vous verrez de nombreuses femmes seules avec leurs enfants et les grands-parents, ou des hommes âgés ou de très jeunes garçons cherchant du travail pour leur famille…  Les maris, les pères sont partis loin travailler pour essayer d’apporter un meilleur revenu et avenir à leur famille.   En les aidant à scolariser leurs enfants, nous les aiderons aussi à avoir une meilleure situation et à ce que leurs enfants, plus tard n’aient plus à partir loin pour trouver un travail leur permettant de mieux vivre et de rester ensemble.

 mamieaveclespetits.jpg   femmesavdoko.jpg

 

 

Commenter

 
 

AJEFAS |
Le Repaire Là-bas si j'y su... |
Conseil Local FCPE PEZENAS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupement de musique de la...
| Association des Jeunes Mill...
| clubrcipromediajeune