Association Resham Firiri Népal

 

Questions/Réponses 29/08/2012

Classé dans : — reshamfiriri @ 14:45

Quel est notre statut?

L’association en France est régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Elle est présidée par Catherine Rastello, qu’on appelle « Cathy ». Le siège social est situé 9 avenue de Vert Bois, à  74960 Cran-Gevrier (Annecy), France.

L’association au Népal est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) qui a été officiellement déclarée aux administrations du district de Nawalparasi (où se trouve Chormara) et à Kathmandu. Un compte à la banque a été ouvert au nom de l’association tant en France qu’au Népal.

Comment aider notre association?

Par le parrainage

Comme beaucoup d’autres associations, un de nos buts est  de scolariser des enfants dans le besoin de la région de Chormara.  Nous avons à cœur de maintenir un lien direct avec les enfants, les parents, les enseignants et les habitants de Chormara.  Nous voulons un réel échange avec eux et avec leurs parrains/marraines.  Nous encourageons donc un parrainage complet et personnalisé.  Le parrainage couvre non seulement les frais scolaires mais aussi une aide alimentaire pour leur famille (50kg de riz tous les 3 mois et un lunch à midi) à la différence d’autres associations qui organisent un parrainage collectif offrant le matériel scolaire sans suivi personnalisé avec l’enfant parrainé ni aide alimentaire.  Avec notre association, vous pouvez lui écrire personnellement et vous recevez  de ses nouvelles (photos, devoir, bulletin de l’enfant, etc.).  Si vous le souhaitez, vous êtes également les bienvenus à Chormara afin de les visiter et de voir par vous-mêmes nos réalisations.  Nous serons très honorés de vous accueillir.

Par les projets de développement (projets communautaires)

Une donation ponctuelle ou régulière selon vos possibilités, vous contribuez aux projets communautaires (construction de puits, toilettes, achat de livres, matériel scolaire, etc.). Ces projets sont tout aussi importants que le parrainage car ils contribuent à l’ensemble des enfants et de la communauté. 

D’une autre façon…par exemple…

- Faire du bénévolat pour l’association en France ou au Népal en mettant vos compétences au service de l’association, cela ponctuellement ou régulièrement…

- Organiser un événement ou une activité au profit des projets de l’association

- Proposer une idée, un projet qui pourrait apporter une aide considérable à la collectivité locale

- Proposer d’apporter du courrier, des vêtements, du matériel si vous vous rendez au Népal, que vous soyez membre ou pas de l’association…

Toute idée, toute initiative est la bienvenue. Parlez-en à Cathy Rastello qui centralise les idées et les demandes et qui fera le relais avec l’association locale et les membres adhérents de l’association.

Comment se passe le choix des enfants à parrainer ? 

La sélection des premiers enfants n’a pas été facile… Nous avons dû d’abord consulter le comité des anciens du village ainsi que la direction de l’école afin de présenter notre projet et d’éviter les malentendus.   Ainsi, avec l’accord des aînés et de la direction de l’école, il a été décidé de commencer avec les enfants en situation très précaire, les plus pauvres parmi les pauvres et dont la situation familiale était difficile (par ex. maman seule, papa parti travailler à l’étranger qui n’envoie pas l’argent, papa sans travail, famille de caste intouchable très pauvre, etc.).   Ensuite, nous avons aussi discuté avec leurs parents pour savoir s’ils acceptaient notre aide et s’ils s’engageaient à envoyer leur enfant à l’école.   Nous avons insisté sur l’importance du suivi de la scolarité afin qu’ils veillent à ce que leurs enfants fassent leurs devoirs et s’appliquent à l’école. 

Dans la région, très vite s’est répandu la nouvelle que nous proposions un parrainage pour les enfants dans le besoin et régulièrement des parents viennent nous voir afin de mettre le nom de leur enfant sur la liste.  Nous devons donc étudier au cas par cas la situation de chaque enfant pour savoir s’ils sont prioritaires et s’il y a un risque de décrochage scolaire si nous ne les aidons pas.  Ainsi nous établissons une liste, et dès qu’un nouveau parrain/marraine se propose, nous pouvons alors parrainer un enfant.

Est-ce équitable par rapport aux autres enfants de l’école qui ne sont pas parrainés?

Afin d’éviter les jalousies dans les classes et parmi les enfants et familles, nous organisons différentes actions pour  tous les enfants et pour l’ensemble de la communauté:

-        Lunch pour toutes les classes primaires est prévue par l’association (ainsi tous les enfants mangent ensemble sans inégalité, parrainés ou pas)

-        Remise de prix pour les meilleurs élèves (encourager les élèves à bien travailler)

-        Achat de matériel scolaire et frais d’inscription pour des étudiants dans le besoin

-        Achat de ventilateurs pour les classes

-        Construction d’un puits et installation de robinets pour distribuer l’eau

-        Installation de poubelles, etc.

Pourquoi une aide alimentaire est-elle nécessaire ?

Chaque enfant parrainé reçoit 50kg de riz pour 3 mois pour lui et sa famille, ce qui fait environ 500gr de riz par jour pour que la famille, souvent nombreuse, puisse manger le plat du matin avant d’aller à l’école et pour le repas du soir.  Le dhal bat est le plat traditionnel au Népal. Il est composé de riz accompagné d’une soupe de lentilles et de légumes.  Traditionnellement, ils mangent deux dhal bats par jour, le matin avant l’école ou le travail et le soir. En journée, il n’y a pas réellement  de repas prévu.  Ils mangent éventuellement des petits snacks comme des fruits, samosa, des pommes-de-terre … mais ce n’est pas une généralité.  Les enfants montrent souvent une carence alimentaire et en les nourrissant le midi, nous les aidons également à mieux se concentrer et à mieux grandir.  De plus, en apportant du riz à leur famille, les parents ont moins de dépenses et cela les encourage à envoyer leur enfant à l’école.  Lors du festival Dashain en octobre et lors du Nouvel An népalais en avril, nous offrirons également de la viande, ce sont deux festivals très importants pour eux (comme Noël ou Nouvel An chez nous).

Le montant du parrainage demandé est-il justifié ?
N’est-ce pas trop élevé par rapport aux autres associations?

Pour comparer le montant des parrainages avec d’autres associations, il faut le comparer avec une association qui a le même type de fonctionnement et de parrainage que la nôtre.   Il y a des associations qui demandent un parrainage comprenant une aide partielle des frais scolaires (par ex. une partie du matériel scolaire, sans aide alimentaire) et qui sont subsidiés par différents organismes… Il y en a d’autres qui proposent un parrainage dans une école privée où les frais sont bien sûr plus élevés que dans les écoles publiques. La scolarisation d’un enfant en école privée coûte environ 1€ par jour, soit 30€ par mois, alors qu’à l’école publique de Chormara ou Tadi, le coût de scolarisation avec une aide alimentaire revient à 0,65€ par jour, soit 20€ par mois

Il existe plusieurs façons de parrainer comme expliqué sur notre page des enfants à parrainer,  chacun peut parrainer selon ses possibilités. La scolarisation et l’aide alimentaire d’un enfant à Chormara coûte l’équivalent de 20€ par mois, ce qui fait 240€ par an.  Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu en France, vous pouvez déduire fiscalement 66% des frais de parrainage ou de donation, ce qui au final, revient en fait à payer 82€ pour un parrainage de 20€ par mois. 

Plusieurs personnes offrent un parrainage de 30€ ou plus par mois, ce qui permet de participer aux projets complémentaires de l’association ou de compléter la caisse  s’il manque de l’argent pour d’autres parrainages.

L’important est de participer, aider selon ses possibilités, que cela soit  un petit geste ou un grand geste, il sera toujours le bienvenu.  Chacun est libre de donner ce qu’il peut (1,5,10,15 euro, etc.) .  On peut aussi choisir d’être membre adhérent sans parrainer, ou juste faire une donation de temps en temps… cela nous aide beaucoup aussi.  Il n’est donc pas obligatoire de devenir parrain ou marraine pour faire partie de notre association.

Est- il possible de faire un don ou de parrainer depuis la Belgique et la Suisse?

Oui. Grâce au programme « Transgiving Europe », nous avons reçu l’agrément de la Fondation de France, de la Fondation Roi Baudouin et de la Swiss Philanthropy Foundation pour permettre aux donateurs belges et suisses  qui le souhaitent, de bénéficier de la déduction fiscale dans leur pays.

Pour plus d’information, cliquez sur le document ci-dessous

fichier pdf Don via TGE et fondations partenaires 

Plus d’info sur les parrainages? Lisez notre charte et/ou contactez-nous 

fichier pdf Charte de parrainage RF 2016

 

 

 

 

 

 

Commenter

 
 

AJEFAS |
Le Repaire Là-bas si j'y su... |
Conseil Local FCPE PEZENAS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupement de musique de la...
| Association des Jeunes Mill...
| clubrcipromediajeune