Association Resham Firiri Népal

 
  • Accueil
  • > Séisme au Népal – Nouvelles

Séisme au Népal – Nouvelles 03/05/2015

Classé dans : — reshamfiriri @ 10:29

Chers amis,

Comme vous l’avez appris, le puissant séisme survenu au Népal le 25 avril 2015 a malheureusement anéanti le pays. Il a causé non seulement la mort de milliers de personnes et de milliers de blessés mais a également laissé de nombreuses familles et villages dans un grand désarroi.  Des tremblements de plus faible intensité ont continué par la suite.  Le 12 mai, une nouvelle secousse importante a eu lieu également parmi tant d’autres secousses de plus faible intensité. Au total,  8.699 morts, 22.000 blessés, au moins 366.220 maisons détruites/ endommagées (source: e-kantipur , estimation du 4 mai).

Les enfants et les familles parrainées à Chormara ont par chance jusqu’à présent échappé à tous ces tremblements, ils les sentent de façon plus faible que dans les autres zones.  Cependant, au nord de Chormara il y a eu des dégâts.  Quant à nos amis de l’agence Ram, Ramesh, Prem, Dinesh, Chhering, Gambu  et d’autres qui travaillent avec Dipak et Basanta, ils ont perdu leur maison dans leur village dévasté.   Le district de Sindhupalchok a été également fort sinistrée, ainsi que Kathmandu et sa vallée, sans parler du Langtang, de l’Helambu, Okhaldunga et nombreux autres endroits…de nombreuses familles auront à retrouver/reconstruire un logement, leur école, leur village…  En attendant, ils vont vivre sous des abris et des tentes, ils vont déblayer ce qu’ils peuvent et récupérer ce qui est possible de récupérer…ils auront besoin de soins, d’aide alimentaire, de matériel… la mousson va arriver et il faudra attendre qu’elle passe pour pouvoir entamer vraiment la phase de reconstruction.

Pour vous donner un exemple de l’ampleur des dégâts dans de nombreux villages, voici la maison de Prem Sunuwar, un de nos porteurs, dans son village de Sirchawor, Okhaldhunga district…  des centaines de milers de maisons ont été ainsi détruites…  grâce à vos dons, nous apporterons une petite pierre à l’édifice et nous pourrons au moins  aider ceux que nous connaissons à reconstruire ainsi que des familles sinistrées dans les villages des collines au nord de Chormara.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Photo0018 Photo0044

Ci-dessus, la maison de Prem Sunuwar

20140101_17325520140101_172420-1

La maison de Chhering a eu dégâts dans le toit (grenier)

Nouvelles données par Dipak …

Depuis l’appel lancé pour récolter des fonds, vous avez été nombreux  à nous contacter et à manifester votre soutien et solidarité pour  aider nos amis du Népal.  Nos amis népalais ont tenu à vous dire ce message:

« Ici nous n’ aurons jamais assez de mots  pour vous dire merci et exprimer  notre reconnaissance… Vous habiterez avec nous dans nos cœurs dans les maisons reconstruites grâce à vous. Votre aide n’est pas seulement matérielle, elle est morale car elle nous redonne l’espoir et le courage de reconstruire.  Avec toute notre amitié ».

Comme vous avez pu l’apprendre ou le lire dans les médias,  les conditions actuelles restent difficiles.  L’émotion des tremblements et des événements passés depuis fin avril est encore présent dans l’esprit des familles népalaises, surtout auprès des enfants. Dipak, Prakash et Sumitra, notre petite équipe de Chormara, avec les moyens du bord, font de leur mieux pour d’une part organiser l’aide pour les victimes des tremblements et d’autres part, assurer les activités prévues dans le cadre de l’association.

Les écoles ont été fermées par mesure de sécurité pendant un mois car des secousses  - même si plus légères – ont continué tout au long du mois de mai.  Les enfants  peuvent retourner maintenant à l’école, dans des bâtiments « sécurisés », ou dehors sous des locaux d’appoint fabriqués en bambous, en tôle, ou bien des tentes pour les bâtiments qui  présentent un risque ou qui ont été détruits.  Beaucoup d’enfant ont peur d’aller à l’école, le traumatisme des tremblements étant encore bien présents… Les parents et les enseignants font de leur mieux pour les rassurer mais cela prendra un certain temps pour qu’ils retrouvent la sérénité et puissent aller à l’école sans crainte.  

Comment avons-nous réparti l’aide?

La question s’est posée : comment faire pour agir utilement auprès des familles ? Cela paraît simple de distribuer du riz, d’aider à la reconstruction…mais dans la réalité, ce n’est pas si évident… car avec la collecte nous pouvons aider beaucoup de familles, mais nous ne pourrons pas aider toutes les familles … nos moyens sont limités, il faut choisir comment répartir l’aide le mieux possible pour aider le plus de personnes possible…  

Quel type d’aide avons-nous apporté?

En concertation avec l’équipe locale , nous avons proposé différents initiatives d’aide pour toucher directement et indirectement le plus de familles possible:

- Collecte de sang (mai)

Juste après le premier grand tremblement, l’association Resham Firiri et le personnel de l’hôpital (dispensaire)  de Chormara ont organisé une collecte de sang pour aider le secteur médical à parer aux besoins de soins, le nombre de blessés étant énorme. Notre association a pris en charge toute la location du matériel et l’organisation de la  collecte ainsi que les repas distribués aux donateurs. Environ 70 personnes de Chormara ont donné leur sang et ont reçu un repas.  Parmi les donateurs, il y avait beaucoup de mamans des familles parrainées et même des militaires venus donner leur sang.

Collecte de sang
Album : Collecte de sang

6 images
Voir l'album

- aide alimentaire (juillet)

65 familles dans le besoin ont reçu du riz (90 kg/famille).

Les photos de l’aide alimentaire illustrent la distribution du riz pour des familles habitant au nord de Chormara, dans la région d’Okhaldhunga, Ramchap, Solukumbu, Dolakha, Langtang, Gorhka, Kavre et Sidupalchok.  Ce sont des familles de porteurs que nous connaissons.

Des familles de Langtang qui ont tout perdu vivent sous des tentes à KTM et attendent de pouvoir retourner dans leur région pour reconstruire un logement. 

 

Aide alimentaire
Album : Aide alimentaire

10 images
Voir l'album

 

- distribution de repas (khaja) et de matériel scolaire (août)

Khaja = repas le midi: distribution de repas le midi dans l’école de Duwakun situé dans les collines, et ce pendant un an pour plusieurs centaines d’élèves. Le but étant d’encourager les enfants encore sous le choc des tremblements à retourner régulièrement à l’école… Du matériel scolaire (uniforme, cahiers, crayons)  a également été distribué à Duwakun et à Arunghkola. 

Duwakun khaja program

Matériel Khaja program à Duwakun
Album : Matériel Khaja program à Duwakun

18 images
Voir l'album

Arunghkola
Album : Arunghkola

14 images
Voir l'album

- distribution d’une aide à la reconstruction (septembre, octobre, novembre, décembre)

Selon les dégâts de leur maison,  55 familles  que nous connaissons issues de différentes régions ont reçu une aide directe pour la reconstruction/réparation de leur maison.  Ces  familles habitent les régions de l’ Okladunga (bas Everest), Gorkha et Langtang.      

  • 10 familles ont reçu 400 euros chacune
  • 20 familles ont reçu 100 euros chacune
  • 15 familles ont reçu  200  euros chacune
  • 10 familles ont reçu 300 euros chacune

 L’argent a été distribué sans intermédiaire, directement par Dipak et Cathy lors du séjour au Népal et du trek réalisé par l’association dans la région de Gorkha.

distribution dans les villages région de Gorkha
Album : distribution dans les villages région de Gorkha

13 images
Voir l'album

 

EN RESUME

En résumé, 120 familles ont reçu une aide directe (65 familles pour l’aide alimentaire et 55 familles pour la reconstruction) et des centaines d’écoliers ont reçu une aide indirecte (matériel et repas) dans leur école à Duwakun et Arungkhola.

 

UN TRES GRAND « DHANEBAD » « MERCI » POUR VOTRE SOUTIEN!

 

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1.  
    MARTIN Claude et Marie Hélène
    MARTIN Claude et Marie Hélène écrit:

    Claude et Marie Hélène MARTIN
    33 Rue de la Croix
    79410 ECHIRE

    Vous adressent un virement dans les 72h (Délais bancaires!)
    Sommes de tout coeur avec nos amis Népalais

  2.  
    CHARRIER
    CHARRIER écrit:

    j’ai connu votre Association par un de mes amis de gospel .. Alfonso gomes de Francisco qui est parrain d’une fillette du Népal.
    Bon courage à vous tous de tout coeur avec vous dans cette épreuve dramatique !

  3.  
    Aurore t jean-Claude
    Aurore t jean-Claude écrit:

    nous nous battons de notre côté pour vous aider.
    Nous avons déjà envoyé un premier virement à l’association.
    nous continuons nos démarches.
    Nous vous serrons tous contre notre coeur

Commenter

 
 

AJEFAS |
Le Repaire Là-bas si j'y su... |
Conseil Local FCPE PEZENAS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupement de musique de la...
| Association des Jeunes Mill...
| clubrcipromediajeune